Le secteur du commerce et de la réparation touché par les défaillances d'entreprises

D’après le dernier baromètre du groupe d'information Creditsafe, le secteur du commerce et de la réparation d'automobiles et de deux-roues fait partie de ceux où il y a eu le plus de défaillances d'entreprises au 1er semestre.

Selon le groupe d'information économique et financière, il fait en effet partie des dix secteurs qui ont le plus contribué aux quelque 36 311 défaillances d'entreprises comptabilisées sur les six premiers mois de l'année en France (- 1,26 %).

Sur la période, les professionnels de l'automobile et des deux-roues ont participé à ces défaillances à hauteur 2,79 %, devancés seulement par ceux spécialisés dans la construction (19,15 %), le commerce de détail (11,11 %), la restauration (8,8 %), le commerce de gros (4,29 %), les services à la personne (2,98 %) et, enfin, les activités des sièges sociaux ou conseils de gestion (2,94 %).

Tout n'est pas noir pour autant dans le secteur du commerce et de la réparation d'automobiles et de deux-roues : il affiche aussi l'un des indices sectoriels de créations d'entreprises les plus élevés, explique le JOURNALAUTO.COM (21/10/13). Il s'est établi à 5,82 % au premier semestre (5,82 % dans les activités de services, 5,89 % dans la construction, 6,15 % dans les activités scientifiques et techniques, et 7,14 % dans les activités d'information et de communication).

Alexandra Frutos