Le scandale Volkswagen s'étend aux Etats-Unis

Le scandale Volkswagen s’étend aux Etats-Unis. Le groupe aurait en effet installé des logiciels trompeurs sur des modèles dotés de moteurs V6 diesel de 3,0 l dès 2009. Jusqu’à présent, pour les véhicules dotés de tels moteurs, seuls les exemplaires fabriqués depuis 2014 semblaient concernés. Des modèles Audi et Porsche sont également affectés. Au total, 75 000 véhicules supplémentaires aux Etats-Unis seraient donc concernés par le trucage de leurs émissions (en plus des 10 000 véhicules dotés de moteurs diesel de 3,0 l déjà affectés). Ces 85 000 véhicules s'ajoutent aux 482 000 véhicules dotés de moteurs de 2,0 l également concernés.« Lors d'une rencontre [jeudi], des responsables de Volkswagen et d'Audi ont déclaré à l'EPA que les problèmes qui avaient été identifiés le 2 novembre se sont étendus à tous les moteurs diesel de 3 litres équipant les voitures des années modèles de 2009 à 2016 », a précisé l'Agence américaine en charge de la protection de l'environnement dans un communiqué.Volkswagen, Audi et Porsche ont déjà suspendu les modèles des années 2014 à 2016 concernés par cette affaire. Les constructeurs n'ont pas indiqué si la vente (d'occasion) pour les modèles des années 2009 à 2013 serait également suspendue.L'EPA a annoncé qu'elle allait « poursuivre son enquête et prendre les mesures appropriées ». (AFP, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, SPIEGEL, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG 20/11/15, AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, HANDELSBLATT 21/11/15 MONDE 22/11/15, WALL STREET JOURNAL 23/11/15)

Cindy Lavrut