Le résultat net de Le Bélier a progressé de 6,9 % en 2014

Le Bélier a dégagé un résultat net en hausse de 6,9 % en 2014, à 16,8 millions d'euros. L'an dernier, le chiffre d’affaires - déjà publié ? s’est établi à 258,8 millions d'euros (+ 9,5 %) grâce au dynamisme des ventes en Amérique du Nord et en Asie. Le manufacturier, qui a acquis en juillet 2014 la société hongkongaise HDPCI, se félicite par ailleurs d'une hausse de son résultat opérationnel courant (25,1 millions d'euros, + 22 %), « soit une marge opérationnelle de 9,7 % ».

Le rachat de HDPCI, consolidé dans les comptes du groupe pour les cinq derniers mois de l'exercice, a toutefois eu un impact sur le « free cash flow » (flux de trésorerie opérationnelle), qui était de - 17,4 millions d'euros à fin décembre 2014, tandis que l'endettement financier net est passé de 8,4 millions d'euros à 39,2 millions d'euros.

Le Bélier, qui va proposer un dividende par action de 0,50 euro, indique bénéficier de « perspectives de croissance très favorables, qui devrait rester à un niveau supérieur à celle du marché ». Entre nouveaux programmes et élargissement du périmètre, le groupe compte « atteindre un objectif de chiffre d'affaires supérieur à 300 millions d'euros sur l'exercice en cours ». L'entreprise, spécialiste des pièces de fonderie en aluminium pour l'industrie automobile, prévoit de lancer « 48 nouveaux produits » au total en 2015. (AFP 25/3/15)

Alexandra Frutos