Le résultat net de Bridgestone a bondi de 49 % en 2014

En 2014, Bridgestone a dégagé un bénéfice net de 300,6 milliards de yens (2,14 milliards d'euros), en hausse de 49 %. Le manufacturier japonais table sur une nouvelle progression de 6 % cette année, à 319 milliards de yens, grâce à une hausse attendue de 8 % de son chiffre d'affaires, à 3 980 milliards. L'an passé, celui-ci a augmenté de 3 %, à 3 674 milliards de yens (269,2 milliards d'euros). Le gain opérationnel de 2015 devrait s'élever dans des proportions voisines, pour atteindre 519 milliards de yens, après avoir augmenté de 9 %, à 478 milliards de yens en 2014.

Les recettes de Bridgestone en Europe et aux Etats-Unis ont augmenté au rythme de l'appréciation des devises étrangères face au yen. Les gains ont été d'autant plus forts que les volumes ont aussi progressé aux Etats-Unis. En Europe, le nombre de pneus de voitures et camionnettes vendus a été moindre qu'en 2013, mais celui des poids lourds plus élevé. En Asie, les affaires ont globalement été positives. Au Japon, le groupe a bénéficié d'un marché de l'automobile et des pièces détachées très bien orienté au premier trimestre grâce à la demande dopée avant l'entrée en vigueur d'une TVA plus élevée en avril. Résultat, l'activité des pneus, grosse consommatrice d'hydrocarbures dont les tarifs ont reculé, a enregistré des ventes en hausse de 2 % en valeur, à 3 093 milliards de yens, et a dégagé un bénéfice opérationnel en progression de 9 %, à 456 milliards.

Les revenus des autres divisions, plus marginales (accessoires de golf, bicyclettes, etc.), ont pour leur part grimpé de 10 % et les profits afférents de 9 %. (AFP 17/2/15)

Alexandra Frutos