Le rééquilibrage entre les motorisations diesel et à essence : une tendance encouragée par les responsables politiques (2/2)

Le 4 février, lors de la présentation de sa feuille de route, le Premier ministre Manuel Valls a par ailleurs annoncé que la prime à la casse de 500 euros initialement prévue pour l'achat d'un véhicule à essence aux normes Euro-6 serait également versée pour l'achat d'un véhicule d'occasion répondant aux mêmes normes. Cette prime sera réservée cette fois aux ménages non imposables qui souhaiteraient remplacer leur vieux véhicule diesel. Une somme de 140 millions d’euros, prélevée sur le compte excédentaire du bonus-malus déjà existant, financera ces primes. Mme Royal a annoncé début février que le bonus de 10 000 euros accordé pour l'achat d'une voiture électrique en remplacement d'une vieille voiture diesel serait mis en place en avril. Ce coup de pouce financier est « un engagement pour cette année », mais ne sera « pas ad vitam aeternam », a-t-elle toutefois prévenu. Le bonus s'élève à 6 500 euros pour l'achat d'une voiture hybride rechargeable.La ministre a appelé « tous les constructeurs à se mobiliser pour commencer à baisser les prix des voitures électriques et ensuite avoir des systèmes de vente de voitures électriques par mensualités », pour que tous les Français puissent y accéder. « L'Etat va donner l'exemple », a-t-elle assuré. « L'objectif est de diminuer de 20 % à 30 % les consommations d'énergie et de fournitures » dans les administrations pour lutter contre le gaspillage, a déclaré Mme Royal, ajoutant que 7 millions de bornes de recharge électrique allaient être installées sur tout le territoire et qu’elles deviendraient obligatoires dans « les parkings privés et publics, les gares, les grandes surfaces et les aéroports ». La ministre a par ailleurs rappelé l'existence du nouveau crédit d'impôt qui permet « la baisse de 30 % du coût d'installation » de bornes par les particuliers. Le diesel, dans ses normes équivalentes à Euro 5 et 6, est aidé dans plusieurs pays par les gouvernements qui cherchent à diminuer les émissions de CO2. On assiste à une montée de cette motorisation dans les immatriculations en Corée, au Japon et aux USA . Au Japon, l’aide à l’achat d’un diesel propre est de l’ordre de 2 700?. Le rééquilibrage du parc essence/diesel est donc une histoire à double sens au niveau mondial.

Alexandra Frutos