Le recul du marché russe pourrait peser sur les activités de Skoda

Le recul du marché russe pourrait peser sur les activités de Skoda, voire même l’empêcher de réaliser son objectif de vendre 1,5 million de véhicules par an d’ici à 2018. En effet, lorsque Skoda s'est fixé cet objectif, ses prévisions à moyen terme pour le marché russe s'élevaient à environ 3 millions d'unités par an. La marque tchèque prévoyait en outre d'atteindre une pénétration de 4 %, soit 120 000 unités environ. Or, actuellement, le marché russe s'établit à 2 millions d'unités actuellement. De fait, les ventes de Skoda en Russie devraient seulement dépasser les 80 000 unités cette année.Cette volatilité du marché russe pourrait même inciter Skoda à réviser ses projets de production du véhicule de loisir Yeti dans son usine russe de Nizhny Novgorod. Skoda a déjà arrêté de produire la Fabia dans son usine de Kaluga. AUTOMOTIVE NEWS EUROPE (28/11/14) rappelle que les ventes de Skoda en Russie ont diminué de 12 % en 2013, à 87 500 unités et de 1 % sur les 10 premiers mois de l'année, à 70 619 unités.

Cindy Lavrut