Le rappel récent de plusieurs modèles de voitures par General Motors continue de faire des vagues

Selon une étude commandée par l’association américaine de défense des consommateurs Center for Auto Safety à Friedman Research, le non-déploiement des sacs gonflables sur deux des modèles rappelés par General Motors au mois de février (la Chevrolet Cobalt et la Saturn Ion) durant des accidents aurait provoqué le décès de 303 personnes. Les premiers décès remontent à 2003 et leur nombre va croissant, parallèlement à l’augmentation du nombre de véhicules vendus, a précisé le Center for Auto Safety dans un courrier adressé à la NHTSA (l’agence américaine de la sécurité routière), dont le NEW YORK TIMES a publié une copie sur son site internet. (FREEP.COM 14/3/14, TRIBUNE.FR 17/3/14)

Frédérique Payneau