Le programme Adaptive fédère l’Europe du véhicule autonome

Le 3 février, la création du consortium européen Adaptive a été officialisée sur le campus MobileLifeCampus de Wolfsburg, en Allemagne. Fondé à l'initiative de Volkswagen, ce projet se focalisera sur les applications et les technologies de conduite automatisées pour véhicules intelligents (soit Automated Driving Applications & Technologies for intelligent Vehicles ou « Adaptive »), dans l'optique d'accélérer la mise au point des véhicules autonomes.

Au cours des quarante-deux prochains mois, plusieurs constructeurs (BMW, Opel, PSA Peugeot Citroën, Fiat, Volvo, Ford, Daimler et Renault), équipementiers (Bosch, Continental et Delphi), centres de recherche, universités et PME originaires de toute l'Europe collaboreront pour parfaire les procédés d'interaction entre conducteurs et véhicules dotés d'un système de conduite automatisé.

« Ce domaine de recherche complexe fait appel à des capteurs embarqués et au système de transport coopératif utilisant les technologies de communication de véhicule à véhicule et de véhicule à infrastructure », explique le professeur Jurgen Leohold, directeur de recherche chez Volkswagen. « Je suis heureux que la plupart des constructeurs d’automobiles européens aient accepté de coopérer à ces travaux de recherche pré-concurrentiels dans le but de créer de nouvelles solutions de conduite automatisée », ajoute-t-il.

En suivant les plans du projet conduit par Volkswagen, sept voitures et un camion seront équipés de différentes combinaisons de fonctionnalités automatisées au départ. Outre les aspects purement techniques, il s’agit d'étudier les aspects légaux que ces innovations auront sur les constructeurs et les conducteurs, notamment en termes de Code de la route et de responsabilité produit, pour lever l'un des derniers freins au démarrage de la voiture autonome. (JOURNALAUTO.COM 4/2/14)

Alexandra Frutos