Le président de Hyundai Motor Group, Chung Mong-koo...

Le président de Hyundai Motor Group, Chung Mong-koo, et son fils Eui-sun ont vendu une partie des parts qu'ils détenaient dans la filiale de logistique du groupe automobile coréen, Hyundai Glovis, afin de se conformer aux nouvelles réglementations antitrust qui entreront en vigueur à la mi-février. Ils ont vendu 5,02 millions d'actions, pour un montant estimé à 1 100 milliards de wons (885 millions d'euros), ramenant leur participation dans la filiale à 29,99 %. (Yonhap)

Frédérique Payneau