Le président de BMW, M. Reithofer, va céder sa place à M. Krüger dès mai 2015

Le président du directoire de BMW, Norbert Reithofer, va céder sa place au successeur qu'il a lui-même désigné, Harald Krüger, actuel responsable de la production du groupe, et ce dès mai 2015. M. Reithofer quitte ainsi son poste en avance sur le calendrier, qui prévoyait la fin de son contrat en 2016. Cette annonce intervient en parallèle au départ de Herbert Diess, responsable du développement de BMW, qui va diriger la marque Volkswagen (voir article ci-dessous). M. Diess était pourtant considéré comme l'un des potentiels successeurs à M. Reithofer.En outre, la nomination de Harald Krüger, plus jeune que M. Reithofer (à 49 ans, il sera le plus jeune président d'un grand groupe automobile), permet un changement de génération, à l'heure où BMW s'apprête à fêter son centenaire (en 2016). Cet anniversaire doit être consacré à « regarder vers l'avant », a commenté le constructeur. M. Reithofer devrait ensuite intégrer le conseil de surveillance et pourrait en prendre la présidence à la suite de Joachim Milberg qui a décidé de quitter sa fonction lors de l’assemblée générale du 13 mai 2015. L'entrée au conseil de surveillance du dirigeant et son éventuelle nomination au poste de président de conseil de surveillance seront soumises au vote lors de cette même assemblée. En parallèle, Klaus Fröhlich a été nommé membre du directoire en charge du développement, en remplacement de M. Diess, parti chez Volkswagen. Sa nomination est effective immédiatement. (AFP, XINHUA NEWS, AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, SPIEGEL, ZEIT 9/12/14, ECHOS, SÜDDEUTSCHE ZEITUNG 10/12/14)

Cindy Lavrut