Le président américain vante les avantages du Partenariat transpacifique pour le secteur automobile américain

Le Partenariat transpacifique, l’accord de libre-échange conclu cette semaine entre les Etats-Unis, le Japon et dix autres pays (voir la revue de presse du 6/10/15), donnera un grand coup de pouce aux équipementiers et aux constructeurs américains, en facilitant la vente de véhicules, de moteurs et d’autres équipements à l’étranger, a assuré le président américain Barack Obama. « La Malaisie applique actuellement une taxe de 30 % sur les pièces automobiles américaines. Le Vietnam applique une taxe qui atteint 70 % sur les voitures que les constructeurs américains vendent au Vietnam », a déclaré M. Obama. « Avec cet accord, toutes ces taxes étrangères vont baisser. La plupart d'entre elles seront ramenées à zéro. Nous démantelons ainsi des barrières qui empêchent actuellement les entreprises américaines de vendre dans ces pays et les ouvriers américains de profiter de ventes dans l'une des régions les plus dynamiques du monde », a ajouté M. Obama.Le Partenariat transpacifique éliminerait immédiatement les droits de douane sur environ 80 % des pièces automobiles dans tous les pays concernés par l'accord. Les pièces importées aux Etats-Unis sont actuellement assujetties à un droit de douane compris entre 2,5 % et 5 %. Concernant les véhicules, le droit de douane de 25 % sur les tout-terrain de loisir et les pick-ups importés aux Etats-Unis sera maintenu pendant trente ans, tandis que celui de 2,5 % sur les voitures sera éliminé après 25 ans.« Malgré d'importantes barrières, les entreprises américaines ont exporté pour 89 milliards de dollars de produits automobiles dans les pays du Partenariat transpacifique en 2014 », a indiqué le Représentant américain au Commerce. « Dans le cadre du Partenariat, nous avons conclu un accord avec le Japon pour supprimer les barrières non tarifaires qui ont tenu les voitures, les camions et les pièces américaines éloignés de cet important marché », a-t-il ajouté. (DETROIT NEWS 6/10/15)

Frédérique Payneau