Le point sur le Salon de Francfort 2/2

Une autre tendance du Salon a été les véhicules verts. Les constructeurs ont pour la plupart déclaré l'objectif d'atteindre une autonomie de 500 km pour leurs véhicules électriques. Porsche a ainsi présenté le concept Mission E (le premier véhicule 100 % électrique de Porsche), tandis qu'Audi présentant l'e-tron Quattro Concept. Toyota a également la Mirai, une berline à pile à combustible. Le constructeur japonais a annoncé un objectif de vente de 50 à 100 unités par an pour ce modèle.

Par ailleurs, le Salon de Francfort a montré l'importance croissante des véhicules de loisir. De nombreux modèles ont été exposés, dont le Volkswagen Tiguan, le BMW X1, le Hyundai Tucson, le Kia Sportage, le Honda HR-V, le Jagaur F-Pace, le Bentley Bentayga ou encore le Citroën Méhari.

Le dernier thème qui a été au c’ur du Salon de Francfort a été les inquiétudes concernant le marché chinois. En effet, la croissance des ventes d'automobiles en Chine s'est nettement tassée. Le marché (tous véhicules) a même reculé de 3 % en août. Sur l'ensemble de l'année, le marché devrait au mieux croître de 3 %. En revanche, cette morosité sur le marché chinois est compensé par la reprise européenne (+ 8,6 % sur 8 mois).

Enfin, Stephan Bratzel, directeur du centre de management automobile CAM, a déclaré que « les Allemands avaient un rapport particulier à la voiture, on le voit aussi à l'importance qu'ils accordent à la qualité et à l'innovation dans l'automobile ».

Cependant, cette relation commence à être mise à mal. En effet, l'automobile est aujourd'hui de moins en moins importante pour les jeunes Allemands. Ainsi, l'âge moyen des acheteurs de voitures neuves s'établit à 53 ans, un niveau record. En outre, les 18-45 ans ne représentent que 25 % des acheteurs, alors qu'ils représentent 40 % de la population.

En outre, le Salon de Francfort aurait dû être la vitrine de la qualité allemande, mais le scandale Volkswagen - qui a éclaté en plein Salon - a détourné l'attention, sans toutefois réduire la fréquentation. En effet, 931 700 personnes sont venues visiter le Salon (soit 50 000 de plus que lors de la précédente édition en 2013).

Cindy Lavrut