Le point sur l’accord de libre-échange UE-Corée du Sud

Si les pleins effets l'accord de libre-échange UE-Corée du Sud ne seront connus qu’à l’élimination totale des droits de douane, les exportations des constructeurs européens vers la Corée ont progressé de 27,7 % en 2012, à 2,5 milliards d’euros. Cela représente 95 000 véhicules exportés, contre 75 000 un an plus tôt. Toutefois, « l’industrie automobile européenne continue de rencontrer de gros problèmes en Corée du Sud avec notamment la création de nouvelles législations qui freinent nos exportations », déplore Erik Bergelin, responsable du commerce au sein de l’Acea. Le gouvernement sud-coréen a par exemple mis en ?uvre après la signature de l’accord un nouveau régime de certification des pièces automobiles. Il a en outre adopté une nouvelle législation sur le calcul des normes d’émissions des véhicules qui empêche mécaniquement l’acceptation de la norme européenne Euro-6 OBD. (Autoactu.com)

Alexandra Frutos