Le poids des équipementiers automobiles dans l'industrie américaine

Selon une étude récente, l’industrie équipementière est le premier employeur du secteur industriel aux Etats-Unis et elle représente 2,3 % du PIB du pays.

Cette étude, réalisée par la MEMA (association américaine représentant les fabricants d'équipements et de systèmes pour véhicules) en coopération avec IHS Automotive, indique que l'industrie équipementière emploie directement plus de 734 000 personnes dans les 50 Etats américains et qu’elle contribue à hauteur de 355 millions de dollars au PIB des Etats-Unis.

Les fournisseurs des constructeurs de véhicules légers représentent 58 % des emplois directs, ceux approvisionnant le marché de la rechange dans ce secteur 19 % et ceux livrant des composants pour les véhicules lourds 23 %, précisent les auteurs.

Les 734 000 emplois directs génèrent 1,27 million d’emplois indirects supplémentaires dans le pays, indique l’étude, ajoutant que ces deux millions d’employés ont également leur propre impact sur l’économie. L’impact total de l’industrie équipementière aux Etats-Unis en termes d’emplois était ainsi chiffré à 3,6 millions de personnes en 2012. Ces 3,6 millions de salariés percevaient plus de 220 milliards de dollars en salaires et revenus, ce qui représente 2,6 % de tous les salaires versés l’an dernier aux Etats-Unis.

Enfin, selon la MEMA, le Michigan est le premier Etat américain en termes d’emplois directs chez les fournisseurs automobiles, avec 102 624 emplois. Il est suivi de l’Ohio (89 423 emplois), de l’Indiana (79 651), du Tennessee (48 284), du Kentucky (41 097), de l’Illinois (37 087), de l’Alabama (30 566) et du Texas (29 422).

Frédérique Payneau