Le patron de Volkswagen Martin Winterkorn a démissionné

Le patron de Volkswagen Martin Winterkorn a démissionné hier de ses fonctions, à la suite du scandale du trucage des émissions des voitures diesel du groupe automobile allemand.M. Winterkorn a assuré n'être coupable « d'aucun manquement ». Il a expliqué qu'il assumait en qualité de président du directoire la responsabilité du scandale et qu'il remettait sa démission « dans l'intérêt de l'entreprise ». Le dirigeant s'est dit « choqué des événements survenus ces derniers jours » et « stupéfait que de telles fautes aient pu être possibles au sein du groupe Volkswagen ».Le conseil de surveillance de Volkswagen a estimé, à l'issue d'une réunion de crise mercredi, que le groupe avait besoin « d'un nouveau départ crédible », ce qui impliquait la démission de M. Winterkorn, bien qu'il n'ait « eu aucune connaissance des manipulations sur les gaz d'échappement » des moteurs diesel du groupe, a insisté le président de l'instance Berthold Huber.Le conseil de surveillance de Volkswagen examinera la question de la succession de M. Winterkorn vendredi. Il a laissé entendre que d'autres dirigeants pourraient quitter l'entreprise dans les prochains jours, alors qu'une enquête interne a été ouverte pour faire la lumière sur ce qui est le gros scandale dans l'histoire de Volkswagen. (AUTOMOBILWOCHE, FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG, AUTOMOTIVE NEWS, AFP 23/9/15, ECHOS 24/9/15)

Frédérique Payneau