Le patron de Ssangyong, Lee Yoo-il, veut passer la main

Lee Yoo-il, qui dirige Ssangyong depuis six ans, a fait part de son souhait de passer la main.« J'ai informé le président du groupe Mahindra Anand Mahindra que je ne pourrai pas exercer un autre mandat. Les discussions durent depuis plus de deux ans », a déclaré M. Lee à des journalistes lors d'un essai du Tivoli (voir la revue de presse du 14/1/15) à Séoul. Il a précisé qu'il souhaitait mettre fin à ses fonctions avant l'?assemblée générale des actionnaires de Ssangyong qui doit se tenir au mois de mars. (KOREA HERALD 21/1/15)

Frédérique Payneau