Le patron de Michelin évoque la nécessité de procéder à une mutation industrielle

Jean-Dominique Senard, dirigeant de Michelin, déclare au PARISIEN (17/6/13) que l’Europe entière ne fera pas l’économie d’une mutation industrielle. « L’industrie n’est pas forcément créatrice d’emploi net, elle se robotise de plus en plus. En revanche, elle peut devenir attractive en Europe si on acquiert davantage de visibilité sur les questions fiscales, environnementales ou sur le coût du travail. Aujourd’hui, les Etats-Unis ont su faire ce chemin et nous sommes en train de construire une usine Michelin sur le sol américain en Caroline du Sud, ce qui n’était pas arrivé depuis trente ans. Lorsqu’en France nous aurons trouvé cette voie de confiance pour accompagner les entreprises dans leur mutation, je vous garantis que le pays sera très attractif », explique-t-il.

Alexandra Frutos