Le patron de Michelin évoque la nécessité de procéder à une mutation industrielle

Jean-Dominique Senard, dirigeant de Michelin, estime que l’Europe entière ne fera pas l’économie d’une mutation industrielle. « L’industrie n’est pas forcément créatrice d’emploi net, elle se robotise de plus en plus. En revanche, elle peut devenir attractive en Europe si on acquiert davantage de visibilité sur les questions fiscales, environnementales ou sur le coût du travail », explique-t-il. (Parisien)

Alexandra Frutos