Le nombre d’entreprises de la branche des services de l’automobile a crû de 5,4 % en 2013

L’Observatoire de la branche des services de l’automobile du CNPA indique qu’en 2013, le nombre d’entreprises dans le secteur des services de l’automobile a augmenté de 5,4 %, à 115 925, alors que le nombre de salariés de la branche a diminué de 1,5 %.

La hausse du nombre d’entreprises est liée à « l’explosion du nombre d’autoentrepreneurs depuis la création du statut en janvier 2009 », explique Didier Charbier, en charge des actions commerciales au sein du CNPA. En effet, 51 % de ces 115 925 entreprises sont des autoentreprises et ne comptent donc aucun salarié. La répartition des entreprises de la branche reste néanmoins inégale sur le territoire. Les régions Ile-de-France (18 600 entreprises), Rhône-Alpes (12 453) et Provence-Alpes-Côte-D’azur (12 412) concentrent, à elles trois, 37,5 % des acteurs. A l’inverse, la Corse (855), le Limousin (1 425) et la Franche-Comté (2 271) regroupent seulement 4 % des entreprises du secteur.

Malgré cette hausse du nombre d’entreprises dans le secteur des services de l’automobile, le nombre de salariés de la branche est en baisse depuis trois ans. Ils étaient 411 861 en 2010, mais n’étaient plus que 398 892 en 2013. On observe même une accélération de cette décroissance. Ainsi, entre 2012 et 2013, 6 235 emplois ont été détruits, contre 5 798 entre 2011 et 2012 et seulement 945 entre 2010 et 2011. Cette baisse des effectifs dans la branche s’explique en partie par la destruction des emplois dans le secteur du commerce automobile (- 13 246 depuis 2011). A l’inverse, les deux secteurs les plus porteurs en termes d’emploi sont la réparation de véhicules industriels et l’enseignement de la conduite, souligne M. Charbier, qui rappelle qu’en 2013, ils concentraient respectivement 8 504 et 25 608 emplois. L’enseignement de la conduite pèse 5 % dans l’emploi salarié de la branche, mais représente 12 % des recrutements. Les secteurs qui « maintiennent » l’emploi sont la location de véhicules (16 189 salariés, courte et longue durées confondues), les démolisseurs-recycleurs (3 107) et les commerces d’équipements de détails d’équipements automobiles (27 894).

Près de 40 % des salariés de la branche des services de l’automobile sont des ouvriers qualifiés, 23,1 % des employés et 15,4 % des agents de maîtrise. Leur âge moyen est de 37 ans, contre 39 ans dans l’ensemble du commerce, ajoute AUTOACTU.COM (23/3/15).

Alexandra Frutos