Le ministre de l'Economie a présenté l'Agenda Sectoriel de l'industrie automobile espagnole

Le ministre de l'Economie, Luis de Guindos, a présenté l'Agenda Sectoriel de l'industrie automobile espagnole. Le document, issu d’une collaboration entre l’Anfac (constructeurs), Sernauto (équipements), le ministère de l’Economie et KPMG, est destiné à améliorer la compétitivité du pays.Il comprend notamment une feuille de route avec des projets spécifiques visant à renforcer l’industrie automobile espagnole, en mettant en valeur sa contribution à la réindustrialisation de l’Espagne. Le document annonce "Vingt mesures pour 2020", couvrant sept champs d'action prioritaires : productivité et flexibilité ; logistique ; fiscalité et financement ; recherche et développement ; ressources humaines ; internationalisation ; réglementation.L’Anfac se félicite d’une telle initiative, soulignant qu’il s’agit du premier document de ce type, avec une vision commune et intégrale de l’industrie automobile espagnole. L'impact sur l'économie espagnole sera réel et quantifiable, a indiqué le ministre de l'Economie. Le fonctionnement à plein régime des usines de fabrication de véhicules et de pièces en Espagne donnerait un élan à l'ensemble du tissu économique national et porter à plus de 1 % le PIB, tout en créant 80 000 emplois directs et indirects. (COMMUNIQUE ANFAC 21/7/17)

Juliette Rodrigues