Le ministre allemand des Transports a affirmé qu'il n'y avait aucune indication que d'autres constructeurs aient truqué leurs moteurs

Le ministre allemand des Transports, Alexander Dobrindt, a affirmé qu'il n'y avait « aucune indication » que d'autres constructeurs que Volkswagen aient truqué leurs moteurs afin de falsifier leurs émissions de gaz polluants. (AFP)

Cindy Lavrut