Le ministère chinois de l'Industrie et des Technologies de l'information veut assouplir...

Le ministère chinois de l'Industrie et des Technologies de l'information veut assouplir la législation qui limite à 50 % au maximum actuellement la participation des constructeurs étrangers au capital de leurs coentreprises en Chine. Il va mener des discussions avec d'autres ministères en vue d'étudier les modalités des changements envisagés, a indiqué un porte-parole du ministère cette semaine lors d'une conférence de presse. (Automotive News)

Frédérique Payneau