Le marché marocain des poids lourds a reculé de 14,5 % sur quatre mois

Le marché marocain des poids lourds a reculé de 14,5 % sur les quatre premiers mois de 2014, à 1 317 unités. Tous les segments du marché affichent des baisses de 20 % à 50 %, à l’exception de celui du tonnage léger, qui réalise une petite progression de 2 %. Selon les professionnels, les besoins existent à la fois pour le renouvellement et l’extension des parcs, mais les clients reportent leur décision d’achat.

D’après les données du Groupement du poids lourd et de la carrosserie (GPLC), le marché continue naturellement sur sa tendance baissière de 2013, année pendant laquelle l’activité, tous segments confondus, avait décroché de 4,6 %, à 3 862 unités. « Cette situation émane, d’après nos remontées du terrain, d’une activité économique morose faisant régner encore un air d’attentisme. Clairement, nos clients ne sont pas encore assez confiants dans la conjoncture actuelle et future pour engager des dépenses d’investissement », observe une source chez Auto Hall, distributeur de la marque Mitsubishi. Le responsable des ventes chez un autre opérateur abonde dans le même sens. « Les besoins sont manifestes, à la fois pour le renouvellement et l’extension des parcs, mais la concrétisation ne suit pas. Les opérateurs sont en train de reporter d’année en année », explique-t-il. (LAVIEECO.COM 24/6/14)

Alexandra Frutos