Le marché français des voitures neuves a baissé de 4 % en mai

Avec 143 059 immatriculations en mai 2015, le marché français des voitures particulières a enregistré une baisse de 4 % en données brutes, mais une hausse de 7,3 % à nombre de jours ouvrables comparable (17 jours, contre 19 en mai 2014). Sur les cinq premiers mois de l’année, le marché s’est établi à 791 143 unités, en hausse de 3,8 % en données brutes et de 5,8 % à nombre de jours ouvrables comparable (101 jours, contre 103 jours de janvier à mai 2014).Le marché des véhicules utilitaires légers a diminué de 8,9 % en mai, à 26 729 unités (+ 1,8 % à nombre de jours ouvrables comparable), et de 1,6 % sur cinq mois, à 151 383 unités (+ 0,4 % à nombre de jours ouvrables comparable).Avec 3 035 immatriculations le mois dernier, le marché français des véhicules industriels de plus de 5 tonnes a en revanche bondi de 26,9 % par rapport à mai 2014. Sur cinq mois, il a progressé de 2,2 %, à 16 545 unités.Les marques françaises ont vu leurs ventes de voitures neuves diminuer de 8,8 % le mois dernier, à 73 705 unités (- 15,9 % pour Citroën, à 14 225 unités ; - 44,4 pour DS, à 1 883 unités ; - 6,8 % pour Peugeot, à 24 987 unités ; - 1 % pour Renault, à 25 777 unités ; et - 10,3 % pour Dacia, à 6 783 unités). Les marques étrangères ont à l’inverse enregistré une légère hausse de leurs volumes de 1,8 %, à 69 354 unités. Le groupe Volkswagen a reculé de 5,3 %, à 19 903 unités, le groupe Ford de 10,4 %, à 6 887 unités, le groupe Toyota de 2,2 %, à 5 306 unités, et le groupe Hyundai de 3,2 %, à 3 673 unités, tandis que GM a progressé de 0,6 %, à 6 300 unités, Nissan de 13,5 %, à 5 919 unités, le groupe BMW de 27 %, à 5 694 unités, Daimler de 14,8 %, à 5 341 unités, et le groupe Fiat de 3,3 %, à 5 184 unités.Sur les cinq premiers mois de 2015, les ventes de voitures des constructeurs français ont enregistré une hausse de 1 %, à 431 041 unités (- 3,5 % pour Citroën, à 82 939 unités ; - 20,3 % pour DS, à 12 148 unités ; + 5,1 % pour Peugeot, à 137 897 unités ; + 5,7 % pour Renault, à 155 078 unités ; et ? 9,9 % pour Dacia, à 42 549 unités), et celles des groupes étrangers de 7,2 %, à 360 102 unités (+ 0,1 % pour Volkswagen, à 100 494 unités, + 8,5 % pour le groupe Ford, à 36 446 unités, + 10,9 % pour Nissan, à 32 790 unités, + 7 % pour Toyota, à 31 406 unités, + 9,4 % pour Fiat, à 29 048 unités, + 24,4 % pour BMW, à 28 768 unités, - 8,9 % pour GM, à 28 412 unités, + 22,1 % pour Daimler, à 23 821 unités, et + 16,7 % pour le groupe Hyundai, à 21 989 unités). (COMMUNIQUE DE PRESSE CCFA 1/6/15)

Alexandra Frutos