Le marché français des voitures neuves a baissé de 10,3 % en mai

Avec 148 554 immatriculations en mai 2013, le marché français des voitures particulières a reculé de 10,3 % à nombre de jours ouvrables identique (19 jours). Sur les cinq premiers mois de l’année, le marché s’est établi à 740 185 unités, en baisse de 11,9 % en données brutes et de 11 % à nombre de jours ouvrables comparable (103 jours en 2013, contre 104 en 2012).

Le marché des véhicules utilitaires légers a diminué de 11,2 % en avril, à 28 298 unités, et de 9,3 % sur cinq mois, à 153 488 unités (- 8,4 % à nombre de jours ouvrables comparable).

Avec 3 444 immatriculations le mois dernier, le marché français des véhicules industriels de plus de 5 tonnes s’est inscrit en baisse de 11,1 % par rapport à mai 2012. Sur cinq mois, il a reculé de 12,3 %, à 17 179 unités.

Les marques françaises ont vu leurs ventes de voitures neuves reculer de 12,1 % le mois dernier, à 76 148 unités (- 14,5 % pour Citroën, - 2,9 % pour Peugeot, - 20,3 % pour Renault et + 0,4 % pour Dacia). Les marques étrangères ont subi une baisse de leurs volumes de 8,4 %, à 72 406 unités. Le groupe Volkswagen a reculé de 9,4 %, à 20 716 unités, le groupe Ford de 16,6 %, à 7 166 unités, GM a baissé de 25,6 %, à 7 452 unités, le groupe Toyota a progressé de 10,2 %, à 6 103 unités, Nissan a augmenté de 0,6 %, à 6 045 unités, le groupe BMW a reculé de 6,9 %, à 5 642 unités, le groupe Fiat a progressé de 4,2 %, à 5 271 unités, le groupe Hyundai a enregistré une baisse de 5,8 %, à 4 731 unités, et Daimler a progressé de 1,6 %, à 4 696 unités,.

Sur les cinq premiers mois de 2013, les ventes de voitures des constructeurs français ont baissé de 13 %, à 389 860 unités (- 19,2 % pour Citroën, - 12,2 % pour Peugeot, - 14,7 % pour Renault et + 18,1 % pour Dacia), et celles des groupes étrangers de 10,6 %, à 350 325 unités (- 11,5 % pour Volkswagen, - 25,3 % pour le groupe Ford, - 23,4 % pour GM, + 4,1 % pour Toyota, - 7,6 % pour Nissan, + 8,5 % pour le groupe Hyundai, - 7,8 % pour BMW, - 4,1 % pour Fiat, et ? 1,2 % pour Daimler). (COMMUNIQUE CCFA 3/6/13)

Alexandra Frutos