Le marché français a progressé de 3,4 % en septembre

Avec 142 211 immatriculations en septembre 2013, le marché français des voitures particulières neuves a progressé de 3,4 % en données brutes, mais a baissé de 1,5 % à nombre de jours ouvrables comparable (21 jours, contre 20 en septembre 2012). Sur neuf mois, les immatriculations se sont établies à 1 309 858 unités, en baisse de 8,5 % en données brutes (- 8 % à nombre de jours ouvrables comparable ; 188 jours en 2012, contre 189 de janvier à septembre 2012).

En septembre, le marché des véhicules utilitaires légers - 29 175 unités - a diminué de 2,9 % (- 7,5 % à nombre de jours ouvrables comparable). Au cours des neuf premiers mois de l’année, il a baissé de 7,1 %, à 266 948 unités (- 6,6 % à nombre de jours ouvrables comparable).

Avec 3 348 immatriculations de véhicules industriels au mois de septembre, le marché français des véhicules de plus de 5 tonnes a enregistré une hausse de 7 %. Au cumul, il a diminué de 8,3 %, à 29 965 unités.

Les ventes de voitures de PSA Peugeot Citroën ont diminué de 6,8 % en septembre, à 39 452 unités (- 7,4 % pour Citroën, à 17 987 unités, et ? 6,3 % pour Peugeot, à 21 465 unités), tandis que celles du groupe Renault ont bondi de 18,1 %, à 37 940 unités (+ 19,3% pour la marque Renault, à 32 888 unités, et + 11,1 % pour Dacia, à 5 052 unités).

Les marques françaises ont progressé de 4,1 % en septembre, à 77 489 unités, et les marques étrangères de 2,6 %, à 64 722 unités (+ 1,7 % pour le groupe Volkswagen, à 17 960 unités ; - 5,6 % pour GM Europe, à 6 148 unités ; + 9,4 % pour le groupe Toyota, à 6 022 unités ; - 8,3 % pour le groupe Ford, à 5 317 unités ; + 8,4 % pour le groupe BMW, à 5 306 unités ; + 38,3 % pour le groupe Mercedes, à 5 287 unités ; + 17,9 % pour le groupe Fiat, à 5 037 unités ; - 15,1 % pour le groupe Nissan, à 4 559 unités ; - 7,2 % pour le groupe Hyundai, à 4 206 unités)

Depuis le début de l’année, les ventes de PSA ont diminué de 12 %, à 385 809 unités (- 14,9 % pour Citroën et ? 9,4 % pour Peugeot), et celles du groupe Renault de 3,5 %, à 314 893 unités (- 6 % pour Renault et + 7,3 % pour Dacia). Sur neuf mois, les marques françaises ont reculé de 8,5 %, à 701 249 unités, et les marques étrangères de 8,5 % également, à 608 609 unités.

Le CCFA (Comité des constructeurs français d’automobiles) table désormais sur un recul du marché de 8 % sur l'ensemble de l'année. (COMMUNIQUE CCFA, AFP 1/10/13)

Alexandra Frutos