Le marché européen a reculé de 5,6 % en juin et de 6,6 % sur six mois

Les ventes de voitures neuves dans l’Union européenne ont reculé de 5,6 % en juin, à 1 134 042 unités, soit le plus bas niveau enregistré depuis 1996, indique l’Acea (Association des constructeurs d’européens d’automobiles). Les ventes ont baissé de 4,7 % en Allemagne, de 8,4 % en France, de 5,5 % en Italie et de 0,7 % en Espagne. Parmi les grands marchés, seul le Royaume Uni est parvenu à tirer son épingle du jeu (+ 13,4 %).

Sur six mois, la baisse dans 26 des 27 pays de l’Union européenne (Malte n’étant pas prise en compte) atteint 6,6 %, à 6 204 990 unités. Les ventes ont également été contrastées selon les pays, avec une progression de 10 % au Royaume Uni, mais un recul de 8,1 % en Allemagne, de 4,9 % en Espagne, de 11,2 % en France et de 10,3 % en Italie.

En juin, le groupe Volkswagen a vendu 275 663 voitures dans l’Union européenne (- 3,4 %). Il a devancé PSA Peugeot Citroën (131 531 unités ; - 10,8 %), le groupe Renault (114 042 unités ; + 1,3 %), General Motors (96 517 unités ; - 9,9 %), Ford (87 894 unités ; + 8,1 %), le groupe Fiat (67 477 unités ; - 12,6 %), le groupe BMW (73 396 unités ; - 7,9 %), Daimler (62 792 unités ; + 1,3 %), le groupe Toyota (44 067 unités ; - 5,4 %), Hyundai (39 499 unités ; - 7,2 %), Nissan (37 784 unités ; - 12,1 %) et Kia (31 261 unités ; - 3,4 %). (COMMUNIQUE ACEA, AFP 16/7/13)

Alexandra Frutos