Le marché espagnol poursuit sa croissance, soutenu par les Plans d'aides gouvernementaux

Les ventes de voitures neuves en Espagne ont augmenté de 17,8 % en février, à 68 763 unités, stimulées par la prime à la casse, indique l’ANFAC (Association des constructeurs). Sur les deux premiers mois de l'année, les ventes affichent une hausse de 13,1 %, à 122 199 unités.

Les ventes aux particuliers ont progressé de 33,5 % le mois dernier, à 36 008 unités (67 754 unités sur deux mois, + 23 %) ; celles aux entreprises ont augmenté de 9,3 %, à 15 680 unités (30 858 sur deux mois, - 0,8 %), et celles aux loueurs se sont établies à 17 075 unités en février (+ 0,1 %) et à 23 587 unités sur deux mois (+ 7,9 %).

Par marques, Opel a dominé le marché espagnol en février, avec 6 890 unités écoulées, suivi de Seat (5 949), de Volkswagen (5 592), de Peugeot (5 505), de Ford (4 813), de Citroën (4 504), de Renault (4 006), d’Audi (3 375), de BMW (3 314), et de Toyota (3 099).

La Seat León a été le modèle le plus vendu sur le marché espagnol en février (2 453 unités écoulées), suivie de la Seat Ibiza (2 355) et de la Citroën C4 (2 314).

"Le Plan PIVE continue de stimuler le marché et permet d'afficher une croissance à deux chiffres pour février. Et cette fois, tous les canaux de distribution suivent la tendance", a souligné David Barrientos, directeur de la Communication de l’ANFAC. "Grâce au soutien du plan PIVE, le marché espagnol devrait dépasser les 800 000 unités en 2014, soit une hausse d’environ 11%", a assuré M. Barrientos.

"Ces résultats montrent combien il est important de maintenir les Plans PIVE en activité jusqu'à ce que les indicateurs microéconomiques se normalisent. Le vrai décollage du marché ne se produira que lorsque l’amélioration de l’économie se traduira dans le porte-monnaie des familles, lorsque le crédit recommencera à circuler, ce qui est un facteur décisif pour relancer les ventes dans un marché où huit achats sur dix sont financés par un emprunt", a averti de son côté Juan Antonio Sanchez Torres, président de l’Association nationale des vendeurs de véhicules (Ganvam).

Le gouvernement espagnol a récemment renouvelé son soutien au secteur automobile, en prolongeant de nouveau la prime à la casse voitures (PIVE) et utilitaires (PIMA Aire). Cristobal Montoro, ministre du Budget, a d’ailleurs qualifié le secteur automobile de "moteur dans la sortie de crise". (COMMUNIQUE ANFAC, AFP, EL MUNDO 3/3/14)

Juliette Rodrigues