Le marché espagnol a augmenté de 16,9 % en mai

Les ventes de voitures neuves en Espagne ont augmenté de 16,9 % en mai, à 82 480 unités, indique l’ANFAC (Association des constructeurs), poursuivant ainsi leur mouvement de hausse depuis neuf mois grâce à la prime à la casse du gouvernement. Sur les cinq premiers mois de l’année, les ventes affichent une progression de 16,3 %, à 364 781 voitures, avec 4 000 voitures immatriculées par jour, soit "le meilleur chiffre depuis 2010", souligne l'Association.

Les ventes aux particuliers ont progressé de 27,7 % le mois dernier, à 42 140 unités (183 921 unités sur cinq mois, + 24,3 %) ; celles aux entreprises ont augmenté de 13,5 %, à 17 803 unités (84 670 unités sur cinq mois, + 7,7 %), et celles aux loueurs se sont établies à 22 537 unités en mai (+ 3 %) et à 96 190 unités sur cinq mois (+ 10,6 %).

Par marques, Volkswagen a dominé le marché espagnol en mai, avec 8 750 unités écoulées, suivi de Seat (7 699), de Peugeot (6 300), d’Opel (6 143), de Citroën (5 628), de Ford (5 423), de Renault (4 662), d’Audi (4 028), de Toyota (3 729) et de Nissan (3 585).

La Seat Ibiza a été le modèle le plus vendu sur le marché espagnol en mai (3 484 unités écoulées), suivie de la Seat León (3 158) et de la Volkswagen Polo (2 963).

La poursuite du programme de prime à la casse cette année devrait déboucher sur un marché de plus de 820 000 unités, "une étape de plus en direction de l'objectif de 1,2 ou 1,3 million d'unités, niveau que doit atteindre le marché espagnol dans des conditions normales ", déclare David Barrientos, directeur de communication de l'Anfac.

"Si nous voulons maintenir cet élan, le Plan PIVE 5 doit être renouvelé de manière naturelle et rapide dans la foulée de son échéance, et suivi d'une sixième édition", a de son coté déclaré Juan Antonio Sanchez Torres, président de l’Association nationale des vendeurs de véhicules (Ganvam). (COMMUNIQUE ANFAC, AFP, EL MUNDO 2/6/14)

Juliette Rodrigues