Le marché du haut de gamme a reculé de 4 % sur cinq mois

Le marché des marques de haut de gamme « a reculé de 4 % en France sur cinq mois ». Il « rebondit en juin mais devrait terminer l'année étale », indique Serge Naudin, président de BMW France. Le segment « premium » représente « 10 % du marché français total. Il équivaut au tiers de ce qu'il est en Allemagne ou en Grande-Bretagne. C'est aussi moins qu'en Italie », souligne-t-il. Ce marché est constitué des quatre spécialistes allemands du haut de gamme, du suédois Volvo, des britanniques Jaguar Land Rover et Aston Martin, des italiens Ferrari et Maserati, et du japonais Lexus. A ce jour, les DS de Citroën n’y sont pas comptabilisées, souligne LATRIBUNE.FR (24/6/14).

« Nous constatons une baisse progressive en France du mix (prix de vente moyen des véhicules) », indique par ailleurs M. Naudin. « Dans notre créneau, les modèles compacts représentent 60 % des ventes aujourd'hui, contre 40 % seulement dans les années 2000. Les gens choisissent des modèles de catégorie inférieure, mais très équipés », ajoute-t-il.

Alexandra Frutos