Le marché des véhicules électriques a rebondi cet été

D’après le dernier baromètre de l'Avere (Association nationale pour le développement de la mobilité électrique) paru le 8 septembre, 1 109 voitures particulières électriques neuves ont été immatriculées sur la période juillet-août, en hausse de 23,9 %, représentant une part de marché de 0,5 %. Le marché reste malgré tout en baisse de 3,9 % depuis le début de l'année.

Renault est resté largement en tête du marché cet été avec la Zoé (449 immatriculations), suivi par Bolloré et sa BlueCar (221 immatriculations), Nissan avec la Leaf (138 unités), Smart avec la Fortwo électrique (58 unités), Volkswagen avec l'e-Up (56 unités) et la Golf électrique (51 unités), et BMW avec son i3 (44 unités). Pour ce dernier modèle, l'Avere note qu'il faut ajouter 70 voitures équipées d'un « range extender », un petit moteur thermique qui permet d'étendre sensiblement l'autonomie des voitures, soit un total de 114 ventes. La voiture de sport électrique haut de gamme Tesla S s'est vendue quant à elle à 35 exemplaires sur les deux mois d'été.

Le marché des véhicules utilitaires électriques a pour sa part continué de progresser en juillet-août, avec une hausse de 7 %, à 611 unités. Renault est demeuré leader avec son Kangoo électrique.

En revanche, les ventes d'hybrides ont baissé de 11,9 % au cours des deux derniers mois, à 5 782 unités. Ce marché est reste dominé à 80 % par Toyota et son offre hybride essence-électricité, PSA Peugeot Citroën captant l'essentiel des 20 % restants avec ses voitures hybrides gazole-électricité. (REUTERS 8/9/14)

Alexandra Frutos