Le marché de l’occasion a augmenté de 2,4 % depuis le début de 2015

Au mois de juin, pour la première fois depuis le début de l’année, le marché de l’occasion a dépassé les 500 000 transactions (520 004 immatriculations, en hausse de 12,3 %). Depuis janvier, 2 772 702 VO ont été vendus en France, en progression de 2,4 %. Sur le premier semestre, il s’est immatriculé 2,72 VO pour 1 VN.

Le mois dernier, les ventes de voitures d’occasion de Renault ont progressé de 9,8 %, celles de Peugeot de 8,4 % et celles de Citroën de 13,7 %. Dans le haut de gamme, les ventes de DS ont bondi de 24,4 %, à 5 209 unités, tout comme celles de Mercedes (+ 18,6 %), Audi (+ 16 %) et BMW (+ 16,1 %). A l’autre extrémité du marché, Dacia a continué de gagner du terrain dans la seconde main avec 6 507 voitures d’occasion vendues (+ 25,9 %).

Sur le premier semestre, les marques françaises ont capté 54,5 % du marché de l’occasion. Les ventes de Renault ont stagné (+ 0,5 %, à 656 151 unités) et celles de Peugeot ont légèrement reculé (- 0,4 %, à 518 930 unités), tandis que celles de Citroën ont augmenté (+ 2,3 %, à 336 127 unités), même si la marque aux chevrons reste loin de ses deux compatriotes en termes de pénétration nationale (12,12 %, contre 23,66 % pour Renault et 18,72 % pour Peugeot). A noter, enfin, la percée de DS (+ 13,1 %, à 26 646 unités), grâce à l’arrivée sur le marché des DS 3 et DS 4.

Parmi les marques étrangères, on remarque que Nissan arrive à faire fructifier sur le marché de la seconde main les Juke, Qashqai et X-Trail (+ 14 %, à 66 529 unités), et que Dacia, comme constaté en juin, se fait petit à petit une place sur ce marché (+ 14,8 %, à 32 424 unités). (JOURNALAUTO.COM 15/7/15)

Alexandra Frutos