Le marché de l’électrique devrait franchir le cap des 20 000 unités en 2015

D’après l'Avere-France, 1 507 voitures électriques ont été immatriculées en novembre, en progression de 65 %, ce qui permet à ce segment de représenter pour le troisième mois d’affilée 1 % des ventes totales de voitures neuves en France. La Renault Zoé a représenté à elle seule 852 immatriculations, contre 173 pour la Nissan Leaf et 130 pour la Bolloré Bluecar. Sur onze mois, 15 043 voitures particulières électriques ont été vendues dans l'Hexagone.

Après plusieurs mois de difficultés, le marché des véhicules utilitaires électriques s’est quant à lui redressé en novembre, avec 582 immatriculations, en hausse de 63,5 %. Cette dynamique a une nouvelle fois profité à Renault, qui a écoulé 379 Kangoo Z.E., devant le BluCar Golia (54 unités) et le Nissan e-NV200 (46 unités).

Tous segments confondus, le marché de l'électrique a totalisé 19 149 ventes sur onze mois (+ 68 %) et devrait logiquement boucler l'exercice 2015 au-dessus des 20 000 unités, de quoi permettre à la France de conforter sa deuxième place européenne en la matière, derrière la Norvège (plus de 22 000 ventes à fin octobre), mais loin devant l'Allemagne (9 500 à fin octobre). (JOURNALAUTO.COM 4/12/15)

Alexandra Frutos