Le marché automobile turc pourrait fortement chuter en 2014

Le marché automobile turc pourrait fortement chuter en 2014 et s’établir entre 600 000 et 700 000 unités, contre 893 124 l’an dernier (+ 9,2 %), en raison de la hausse des taxes décidée par le gouvernement, de l’augmentation des taux d’intérêt mise en place par la Banque centrale et de la limitation des prêts accordés par les banques, estime Mustafa Bayraktar, président de l’association des distributeurs automobiles turcs. (BLOOMBERG 26/3/14)

Alexandra Frutos