Le marché automobile italien ne présente aucun signe de reprise

Le marché automobile italien ne présente aucun signe de reprise, contrairement aux autres grands marchés européens, déplore Alfredo Altavilla, responsable de la marque Fiat en Europe. Les ventes de voitures en Italie ont reculé de 5,6 % en octobre, tandis que les marchés français, italien et espagnol ont progressé sur la période. "Notre part de marché en Italie est stable depuis de nombreuses années ; nous nous situons entre 28 et 30 %", a-t-il précisé.

M. Altavilla indique toutefois que Fiat compte atteindre l'équilibre financier en Europe en 2015 ou 2016, l'Italie ne représentant que 10 % de ses ventes sur le continent. (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE 7/11/13)

Juliette Rodrigues