Le marché automobile français devrait légèrement rebondir en 2014

Le marché automobile français devrait légèrement rebondir en 2014, prévoit l'Observatoire Cetelem, après un nouveau recul de 6 % attendu cette année, à 1,78 million d’unités, qui le ramènerait à son niveau de 1997-1998. L'organisme table sur une petite reprise de 2 % des immatriculations de voitures neuves l'an prochain dans l'Hexagone, à 1,82 million d'unités.

L'Observatoire Cetelem s'est par ailleurs intéressé à l'évolution du rapport qu’entretiennent les consommateurs européens avec leur voiture. Selon cette enquête réalisée entre les 2 et 11 septembre auprès de 4 830 personnes dans huit pays, l'automobile pourrait à l’avenir être de plus en plus mise en commun via l'autopartage ou le covoiturage, et les motorisations hybrides devraient avoir un poids de plus en plus important. (AFP 5/12/13)

Alexandra Frutos