Le marché automobile européen a progressé de 7,6 % en mai

Les immatriculations de voitures neuves ont progressé de 7,6 % en mai dans les pays de l’Union européenne, à 1 386 818 unités, retrouvant un niveau proche de celui relevé en mai 2007, peu avant que la crise ne touche le secteur automobile, a annoncé l’Acea (Association des constructeurs européens d’automobiles). Sur les cinq premiers mois de l’année, le marché a enregistré une croissance de 5,3 %, à 6 719 209 unités. Parmi les grands marchés, l’Allemagne (+ 12,9 %) et l’Espagne (+ 11,2 %) ont enregistré les plus fortes hausses le mois dernier, suivis par la France (+ 8,9 %), l’Italie (+ 8,2 %), tandis que le Royaume-Uni a reculé de 8,5 %.

En mai, le groupe Volkswagen a vendu 335 187 voitures dans l’Union européenne (+ 8,2 %). Il a devancé le groupe Renault (151 798 unités ; + 10,2 %), PSA Peugeot Citroën (141 557 unités ; + 4,7 %), le groupe FCA (107 950 unités ; + 11,5 %), Ford (89 000 unités ; + 4,3 %), Daimler (87 314 unités ; + 13,4 %), le groupe BMW (86 082 unités ; + 2 %), le groupe Opel (84 900 unités ; - 2,3 %), le groupe Toyota (61 139 unités ; + 20,1 %), Nissan (46 222 unités ; + 5,4 %), Hyundai (45 325 unités ; + 8,3 %), Kia (40 415 unités ; + 5,6 %) et Volvo Cars (24 826 unités ; + 9,5 %). (COMMUNIQUE DE PRESSE ACEA 16/6/17)

Alexandra Frutos