Le marché automobile européen a reculé de 5,9 % en mai

Les immatriculations de voitures neuves ont reculé de 5,9 % en mai dans les pays de l’Union européenne, enregistrant leur plus bas niveau pour un mois de mai depuis 1993, à 1 042 742 unités, a annoncé l’Acea (Association européenne des constructeurs d’automobiles). Sur les cinq premiers mois de l’année, le marché s’inscrit en repli de 6,8 %, à 5 070 840 unités.

Parmi les grands marchés, seul le Royaume-Uni a progressé le mois dernier (+ 11 %), tandis que les immatriculations ont baissé de 9,9 % en Allemagne, de 2,6 % en Espagne, de 10,4 % en France et de 8 % en Italie.

En mai, le groupe Volkswagen a vendu 275 593 voitures dans l’Union européenne (- 2,8 %). Il a devancé PSA Peugeot Citroën (117 928 unités ; - 13,3 %), General Motors (90 134 unités ; - 11 %), le groupe Renault (86 702 unités ; - 10,1 %), Ford (85 367 unités ; - 0,5 %), le groupe Fiat (73 758 unités ; - 11 %), le groupe BMW (68 533 unités ; - 6,6 %), Daimler (60 470 unités ; + 0,5 %), le groupe Toyota (44 476 unités ; - 5 %), Hyundai (36 468 unités ; + 0,4 %), Nissan (35 000 unités ; + 5,7 %) et Kia (30 357 unités ; - 3,2 %). (COMMUNIQUE ACEA, AFP 18/6/13)

Alexandra Frutos