Le marché automobile américain a augmenté de 11 % en mai

Les ventes de véhicules légers aux Etats-Unis ont augmenté de 11 % au mois de mai, à 1,6 million d’unités, dopées en partie par des promotions. En rythme annualisé, le marché a atteint 16,8 millions d’unités.

Parmi les grands constructeurs présents sur le marché américain, Nissan, Chrysler, Toyota et General Motors ont affiché les plus forts taux de progression le mois dernier (entre 13 % et 19 %).

General Motors n'a pas pâti des nombreux rappels de véhicules qu'il a lancés depuis la mi-février. Le premier constructeur américain a vu ses ventes augmenter de 13,1 %, à 284 694 unités. Chrysler a fait mieux, avec une progression de 17 % à 194 421 unités, tandis que les ventes de Ford n'ont augmenté que de 3 %, à 253 346 unités.

Parmi les constructeurs asiatiques, les ventes de Toyota ont progressé de 17 %, à 243 236 unités. Celles de Honda ont augmenté de 9 %, à 152 603 unités, et celles de Nissan ont fait un bond de 19 %, à 135 934 unités. Le groupe coréen Hyundai-Kia a quant à lui enregistré une hausse de 9 % de ses ventes le mois dernier, à 130 994 unités.

Enfin, les constructeurs allemands ont affiché des résultats contrastés sur le marché américain en mai. Le groupe Volkswagen a vu ses ventes reculer de 3 %, à 53 665 unités, alors que celles de la marque Volkswagen ont chuté de 15 % (à 32 163 unités). Les ventes du groupe BMW ont pour leur part progressé de 13 % (à 35 406 unités) et celles de Daimler ont crû de 8 % (à 29 570 unités). (AUTOMOTIVE NEWS, AFP 3/6/14)

Frédérique Payneau