Le marché automobile américain a augmenté de 9 % en novembre

Les ventes de véhicules légers aux Etats-Unis ont augmenté de 9 % au mois de novembre, à 1,24 million d'unités. La demande a été dopée par des offres commerciales généreuses, des promotions pour Thanksgiving et le « Black Friday » (qui marquent traditionnellement le début de la saison des achats de Noël) et l'introduction de nouveaux modèles attrayants.

Le marché automobile américain a atteint 16,4 millions d'unités en rythme annualisé le mois dernier, contre 15,3 millions d'unités un an plus tôt. Il s'agit du plus haut niveau enregistré depuis février 2007.

Chrysler et General Motors ont affiché les plus forts taux de progression en novembre parmi les grands constructeurs présents aux Etats-Unis. Le premier a vu ses ventes augmenter de 16 %, à 142 275 unités, et le second a vu les siennes progresser de 14 %, à 212 060 unités. Ford a pour sa part enregistré une hausse de 7 % de ses ventes, à 189 705 unités. Les ventes de Toyota ont augmenté de 10 %, à 178 044 unités, et celles de Nissan ont crû de 11 %, à 106 528 unités, mais celles de Honda ont été stables, à 116 507 unités. Les ventes de Hyundai-Kia ont quant à elles augmenté de 7 %, à 101 416 unités, avec une progression de 5 % pour la marque Hyundai et de 11 % pour la marque Kia.

Les constructeurs allemands ont affiché des résultats contrastés. Les ventes du groupe BMW ont été stables, à 36 411 unités. Daimler a pour sa part enregistré une hausse de 14 % de ses ventes, à 37 345 unités. Les ventes du groupe Volkswagen ont quant à elles baissé de 8 %, à 48 695 unités, en raison d'un recul de 16 % de celles de la marque Volkswagen (à 30 727 unités). (AUTOMOTIVE NEWS, FREEP.COM, AFP 3/12/13)

Frédérique Payneau