Le marché automobile américain a reculé en septembre pour la première fois depuis plus de deux ans

Les ventes de véhicules légers aux Etats-Unis ont reculé de 4 % en septembre, à 1,137 million d'unités, portant le volume pour les neuf premiers mois de l'année à 11,77 millions d'unités, en hausse de 8 %.

Le premier recul du marché automobile américain depuis mai 2011 est attribué notamment au fait que le mois de septembre comptait cette année deux jours de vente de mois que l'an passé.

Parmi les grands constructeurs, seuls Ford et Chrysler ont progressé le mois dernier. Le premier a vendu 184 452 véhicules (+ 6 %) et le second en a écoulé 143 017 (+ 1 %). Ford talonne General Motors, dont les ventes ont chuté de 11 %, à 187 195 unités. Il est en outre repassé devant Toyota, qui a vu ses ventes reculer de 4,3 %, à 164 457 unités.

Honda a pour sa part accusé une baisse de 10 % de ses ventes (à 105 563 unités), tandis que Nissan a vu les siennes baisser de 6 % (à 86 868 unités). Les ventes de Hyundai-Kia ont quant à elles chuté de 14 % (à 93 105 unités).

Parmi les constructeurs allemands, les ventes du groupe Volkswagen ont reculé de 6 % le mois dernier (à 48 377 unités), mais celles du groupe BMW ont augmenté de 8 % (à 28 958 unités) et celles de Daimler ont progressé de 6 % (à 27 474 unités). (AUTOMOTIVE NEWS, AFP 1/10/13)

Frédérique Payneau