Le marché a baissé de 6,8 % en 2014 mais a progressé de 0,3 % en décembre

Avec 163 382 voitures neuves immatriculées en décembre 2014, le marché français a reculé de 6,8 % en données brutes et de 11 % à nombre de jours ouvrables comparable (22 jours, contre 21 en décembre 2013). Sur douze mois, les ventes de voitures neuves ont atteint 1 795 913 unités, en hausse de 0,3 % à nombre de jours ouvrables identique (251 jours).Avec 200 089 immatriculations de véhicules légers en décembre, le marché automobile français a baissé de 4,5 % en données brutes et de 8,9 % à nombre de jours ouvrables comparable. Il s’est établi à 2 167 978 unités sur l’ensemble de l’année, en progression de 0,5 % à nombre de jours ouvrables identique.Les ventes de véhicules industriels ont de leur côté chuté de 33,1 % en décembre, à 3 374 unités, et de 13,2 % sur l’ensemble de l’année, à 37 561 unités.Les ventes de voitures des marques françaises ont augmenté de 3,9 % l’an dernier (+ 2,4 % pour Citroën, à 199 385 unités ; + 5,3 % pour Peugeot, à 305 015 unités ; - 27,2 % pour DS, à 31 746 unités ; + 4,8 % pour Renault, à 353 906 unités ; + 14,1 % pour Dacia, à 102 519 unités). Par groupes, PSA Peugeot Citroën a enregistré une hausse de 1,6 % (à 536 146 unités), tandis que Renault a progressé de 6,8 % (à 456 425 unités).Les ventes des constructeurs étrangers ont quant à elles diminué de 3,8 % en 2014, à 802 120 unités (- 1,9 % pour le groupe Volkswagen, à 237 544 unités ; - 1,8 % pour le groupe Ford, à 75 090 unités ; - 5,9 % pour le groupe Toyota, à 70 262 unités ; + 8,8 % pour le groupe Nissan, à 68 741 unités ; + 0,2 % pour BMW, à 65 973 unités ; - 19,4 % pour le groupe GM, à 65 442 unités ; + 0,9 % pour le groupe Fiat, à 62 839 unités ; + 2 % pour le groupe Mercedes, à 53 298 unités ; - 23,4 % pour le groupe Hyundai, à 45 351 unités ). (COMMUNIQUE DE PRESSE CCFA, AFP 2/1/15)>

Alexandra Frutos