Le marché a baissé de 5,7 % en 2013 mais a progressé de 9,4 % en décembre

Avec 175 336 voitures neuves immatriculées en décembre 2013, le marché français a progressé de 9,4 % en données brutes et de 4,2 % à nombre de jours ouvrables comparable (21 jours, contre 20 en décembre 2012). Sur douze mois, les ventes de voitures neuves ont atteint 1 790 473 unités, en baisse de 5,7 % en données brutes et de 5 % à nombre de jours ouvrables comparable (251 jours, contre 253 en 2012).

Avec 209 612 immatriculations de véhicules légers en décembre, le marché automobile français a augmenté de 9,7 % en données brutes et de 4,5 % à nombre de jours ouvrables comparable. Il s’est établi à 2 157 804 unités sur l’ensemble de l’année, en baisse de 5,5 % en données brutes et de 4,7 % à nombre de jours ouvrables comparable.

Les ventes de véhicules industriels ont de leur côté bondi de 55,6 % en décembre, à 5 045 unités, mais elles ont reculé de 0,3 % sur l’ensemble de l’année, à 43 264 unités.

Les ventes de voitures des marques françaises ont baissé de 4,2 % l’an dernier (- 10,6 % pour Citroën, à 238 321 unités ; - 5,2 % pour Peugeot, à 289 593 unités ; - 1,7 % pour Renault, à 337 611 unités ; + 11 ,2 % pour Dacia, à 89 844 unités). Par groupes, PSA Peugeot Citroën a reculé de 7,7 % (à 527 914 unités), tandis que Renault a progressé de 0,8 % (à 427 455 unités).

Les ventes des constructeurs étrangers ont quant à elles diminué de 7,4 % en 2013, à 834 197 unités (- 8,1 % pour le groupe Volkswagen, à 242 048 unités ; - 15,8 % pour le groupe GM, à 81 159 unités ; - 17,3 % pour le groupe Ford, à 76 470 unités ; + 5,5 % pour le groupe Toyota, à 74 692 unités ; - 5,3 % pour BMW, à 65 854 unités ; - 9,9 % pour le groupe Nissan, à 63 180 unités ; + 2,4 % pour le groupe Fiat, à 60 926 unités ; - 4,1 % pour le groupe Hyundai, à 59 242 unités ; - 1,5 % pour le groupe Mercedes, à 52 233 unités ). (COMMUNIQUE CCFA, AFP 2/1/14)

Alexandra Frutos