Le groupe Volkswagen a dégagé un bénéfice net de 11,1 milliards d'euros

Le groupe Volkswagen a dégagé un bénéfice net de 11,1 milliards d’euros en 2014 (+ 21 %), sur un chiffre d’affaires de 202,5 milliards d’euros (+ 2,8 %). Le groupe a vendu 10,1 millions de véhicules l'an dernier.Son bénéfice opérationnel a atteint 12,7 milliards d’euros (soit un milliard d’euros de plus qu’en 2013), hors activités en Chine. La marge opérationnelle du groupe a donc atteint 6,3 % (+ 0,4 point).La seule marque Volkswagen a contribué à ce bénéfice opérationnel à hauteur de 2,5 milliards d'euros (contre 2,7 milliards d'euros pour Porsche, dont les volumes sont pourtant nettement inférieurs). De plus, le groupe Volkswagen a réalisé un bénéfice opérationnel de 5,2 milliards d'euros avec ses coentreprises en Chine. Les ventes sur le marché chinois ont représenté 36 % des ventes totales du groupe. L'an dernier, Volkswagen a en outre investi un total de 11,5 milliards d'euros dans la recherche et développement, ce qui fait de lui le premier investisseur mondial en termes de R&D.Au vu de ces résultats, le groupe a annoncé qu'il verserait un dividende de 4,86 euros par action (80 centimes de plus qu'en 2013), ainsi qu'un bonus de 5 900 euros à ses salariés. De plus, la rémunération de Martin Winterkorn, président du groupe Volkswagen, a augmenté de 6 %, à 15,9 millions d'euros.« Notre objectif établi pour l'année fiscale 2015 est de générer davantage de croissance en termes de volume de ventes, de chiffre d'affaires et de bénéfice opérationnel », a réaffirmé le dirigeant. Pour 2015, le groupe allemand table donc sur une hausse de son chiffre d'affaires de 4 % et sur une marge opérationnelle comprise entre 5,5 % et 6,5 %. Ces prévisions sont volontairement prudentes, a précisé M. Winterkorn, au vu des incertitudes qui pèsent en Amérique Latine et en Russie.Par ailleurs, Volkswagen compte prochainement monter au capital de sa coentreprise avec FAW, dans laquelle il détient une participation de 40 %, afin d'acquérir jusqu'à 50 % de la société conjointe. Hans-Dieter Pötsch, responsable financier de Volkswagen, a déclaré espérer que cette montée au capital puisse être réalisée cette année, bien qu'il ait prévenu qu'il ne « fallait pas s'attendre à des avancées rapides ». (AFP, JOURNALAUTO.COM, AUTOMOBILWOCHE 12/3/15, MONDE 13/3/15)

Cindy Lavrut