Le groupe Volkswagen a annoncé une baisse de 3,7 % de ses ventes mondiales en juillet

Le groupe Volkswagen a annoncé une baisse de 3,7 % de ses ventes mondiales en juillet, à 792 100 unités, portant le volume pour les sept premiers mois de l'année à 5,83 millions d'unités, en recul de 1 %. Le groupe invoque les difficultés rencontrées sur les marchés chinois, russe et brésilien. Pour la seule marque Volkswagen, les ventes ont baissé de 6,9 % en juillet, à 457 800 unités, et de 4,3 % sur sept mois, à 3,4 millions d'unités.

"La situation économique en Chine, en Russie et au Brésil reste difficile. Comme auparavant, le groupe Volkswagen n'a pas été totalement immunisé contre ces évolutions au début du deuxième semestre", a déclaré le directeur des ventes du groupe, Christian Klingler.

Par régions, le groupe Volkswagen a vendu 2,45 millions de voitures en Europe au cours des sept premiers mois de l'année, en hausse de 3,7 %, dont 1,32 million d'unités pour la seule Europe occidentale hors Allemagne (+ 7,2 %). En Allemagne, les ventes ont progressé de 5,7 % sur la période, à 781 700 unités.

En Amérique du Nord, l'ensemble des marques du groupe Volkswagen ont vendu 533 000 voitures sur sept mois, en hausse de 6,2 %, dont 349 000 aux Etats-Unis (+ 3,4 %). En Amérique du Sud, les ventes ont en revanche chuté de 22,9 %, à 346 400 unités, grevées par les mauvaises performances au Brésil (- 30,6 % sur sept mois, à 245 900 unités).

Dans la région Asie-Pacifique, le groupe Volkswagen a écoulé 2,22 millions de voitures entre janvier et juillet 2015, en recul de 4,1 %, avec notamment une baisse de 5,3 % en Chine (à 1,99 million d'unités). (AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, REUTERS 25/8/15)

Juliette Rodrigues