Le groupe PSA crée une "Business Unit" pour les véhicules électriques

Lors de l’assemblée générale du groupe PSA qui s'est tenue le 29 avril 2015, Carlos Tavares, président du groupe, a annoncé la création d’une "business unit" dédiée au véhicule électrique pour améliorer la performance commerciale du groupe sur ce segment.

"Nous nous sommes dotés très récemment d’une business unit entièrement dédiée au véhicule électrique qui aura pour seule et unique mission de promouvoir de la manière la plus intelligente qui soit la vente de véhicules électriques", a exliqué Carlos Tavares. Cette annonce montre l’importance que le patron de PSA veut donner aux véhicules électriques alors même que le constructeur a annoncé en février dernier le développement en interne d’une technologie véhicule électrique de deuxième génération.

Actuellement, PSA commercialise 4 véhicules électriques dont deux achetés à Mitsubishi, les Citroën C-Zéro et Peugeot Ion, et fabriqués au Japon, et deux fabriqués dans l’usine PSA de Vigo, les Citroën Berlingo et Peugeot Partner, sur une technologie électrique de Mitsubishi.

"Nous avons un certain nombre de réflexions en cours pour améliorer notre démarche marketing sur ces véhicules, nous avons les produits mais nous ne sommes pas encore au meilleur niveau de notre efficacité. C’est un domaine qui reste pour nous une opportunité. Nous avons déjà le produit, nous sommes conscients que la manière de les distribuer peut s’améliorer. Nous allons nous doter d’une organisation et mettre à la tête de cette organisation des gens qui portent la passion du véhicule électrique", a ajouté M. Tavares.

Il a par ailleurs souligné que les développements internes sur la technologie électrique avançaient depuis l’annonce de février dernier. "Ce travail est maintenant lancé et nous permettra d’amener sur le marché à l’horizon de 2020 des véhicules électriques de deuxième génération au meilleur niveau de performance, c'est-à-dire au meilleur niveau d’autonomie et de coût pour nos clients".

En parallèle de ce développement du véhicule électrique, PSA a également pris la décision de développer une technologie hybride rechargeable essence. "Les études d’architecture sont pratiquement finalisées, nous sommes en train de faire le choix sur la technologie de la batterie qui sera développée sur la plateforme EMP 2. Le développement est maintenant bien engagé. Je suis particulièrement satisfait du travail qui a été fait par nos ingénieurs", s'est félicité le président de PSA. (AUTOACTU.COM 30/4/15)

Juliette Rodrigues