Le groupe GAZ pourrait réduire ses effectifs au second semestre

Le groupe automobile russe GAZ a fait savoir que quelque 5 000 emplois étaient menacés si le marché continuait à baisser et la production de VUL à diminuer. "Nous devrons ajuster nos effectifs au second semestre si la tendance se poursuit", a indiqué le constructeur, ajoutant que les autres mesures de réduction des coûts (fonctionnement en une seule équipe au lieu de deux, diminution du temps de travail, flexibilité des congés...) ont été épuisées. (AUTOSTAT 7/7/14)

Juliette Rodrigues