Le groupe BMW a indiqué qu'il préférerait produire la Mini électrique au Royaume-Uni

Le groupe BMW a indiqué que - malgré le Brexit - il préférerait produire la Mini électrique au Royaume-Uni plutôt qu’aux Pays-Bas (dans l'usine de VDL Nedcar, où une Mini hybride rechargeable est déjà produite) ou en Allemagne (dans l'usine de BMW à Ratisbonne). Le site d’Oxford a la préférence du groupe allemand.

Actuellement, l'usine d'Oxford réalise environ 70 % de la production totale annuelle de Mini (soit plus de 200 000 unités sur un total d'environ 360 000 voitures produites). Néanmoins, le groupe BMW a débuté la production de Mini aux Pays-Bas, au vu des inquiétudes soulevées par la sortie du Royaume-Uni de l'Union Européenne.

Bien que le site d'Oxford soit pour l'instant le favori en vue d'accueillir la production de la Mini électrique, aucune décision définitive n'a pour l'instant été prise.

En mars, le patron de Mini, Peter Schwarzenbauer, avait indiqué que maintenir une production au Royaume-Uni n'était pas essentiel à la marque, étant donné que la plupart des clients internationaux ne savent pas où sont produites les voitures.(AUTOMOTIVE NEWS EUROPE, HANDELSBLATT 19/7/17)

Cindy Lavrut