Le gouvernement veut relancer le programme « véhicule du futur »

Le gouvernement va lancer un nouvel appel à manifestation d'intérêts (AMI) sur le véhicule du futur, un projet issu du Programme d'investissements d'avenir doté de 250 millions d'euros, a annoncé Matignon dans un communiqué le 11 juin. Cet appel « permettra de mobiliser la filière française autour d'un projet d'avenir structurant, dans un contexte de marché automobile particulièrement tendu », expliquent les services du Premier ministre.

Cet AMI « cofinancera des projets de recherche et développement contribuant à accélérer la mise au point et le déploiement de technologies améliorant les performances des véhicules automobiles », précise le communiqué. Le projet aura « pour objectif, d'ici à 2020, de permettre la mise sur le marché de voitures particulières consommant moins de 2 litres de carburant aux 100 km, d'un prix abordable, développées et assemblées sur le territoire national ».

L'Ademe (Agence de l'environnement et de la maitrise de l'énergie) est chargée de la mise en oeuvre de cet AMI, en tant qu'opérateur du programme des investissements d'avenir. (AFP, JOURNALAUTO.COM 11/6/13)

Alexandra Frutos