Le gouvernement veut commencer à réduire dès 2016 l'avantage fiscal dont bénéficie le gazole par rapport à l'essence

Le gouvernement a décidé le 14 octobre de commencer dès l'an prochain à supprimer l'avantage fiscal dont bénéficie le gazole par rapport à l'essence, en plein scandale des moteurs diesel truqués de Volkswagen. Matignon a ainsi annoncé « le principe d'un rapprochement en 5 ans entre le prix du gazole et celui de l'essence », comme l'avait prôné la semaine dernière la ministre de l'Ecologie et de l'Energie Ségolène Royal, pour mettre fin à la « diésélisation massive » du parc automobile français. Dès 2016, la taxation du gazole augmentera d'un centime par litre, puis une nouvelle hausse d'un centime aura lieu en 2017, tandis que celle de l'essence sera réduite du même montant pendant la même période, ont annoncé dans un communiqué les services du Premier ministre. (AFP)

Alexandra Frutos